Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 13:23

Cet article est reposté depuis normandie-seine-estuaire.over-blog.com.

Quel normand ne connait pas la Bénédictine, liqueur aux 28 épices au goût unique et à la recette précieusement protégée depuis 1510 ?

Le palais des Bénédictines de Fécamp, vous ouvre désormais de nouvelles portes pour une visite plus intimiste, à la rencontre des archives de l'abbaye.

Nous avons testé pour vous la visite "Passion" du palais des Bénédictines!

Après avoir visité le palais, vous aurez rendez-vous (obligatoire pour cette visite) avec l'archiviste Sébastien Roncin qui vous emmènera dans une pièce coupée du temps, à l'abri des regards.

Face aux portraits imposants d'Alexandre le grand et de sa femme, Sébastien vous dévoilera des documents uniques qui ont fait l'histoire de Fécamp.

Une charte de 1006, rédigée par Richard II (ou tout du moins signée par lui) accordant ses premiers privilèges à l'abbaye (haute justice,donc droit de condamnations à mort, et exemption entre autres) vous plongera directement au cœur du XIème siècle, ou à l'époque :"D'où qu'il vente, l'abbaye de Fécamp a rente".

De nombreux autres écrits suivront et certains mêmes qui, pour la petite histoire avaient été dissimulés durant l'entre deux guerre (puis oubliés)retrouvés l'an dernier suite aux investigations de Sébastien.Vérifiez bien autour de vous, des mystères vous entourent sans doute!

Une encyclopédie universelle : " L'art de vérifier les dates", un ouvrage fondateur de la chronologie de Don Clément vous convaincra de l'érudition des moines Bénédictins.

Puis l'histoire continue avec des vestiges de lettres de moines demandant des services après la révolution Française. En effet, deux choix seulement s'offraient à eux : prêter serment à la constitution (les prêtres jureurs) ou connaitre un sort défavorable (traque, emprisonnement et/ou guillotine).

C'est seulement quelques décennies plus tard, en 1864 qu'Alexandre le grand, commerçant Fécampois reprit la production de la Bénédictine grâce à Don Blandin, dernier moine survivant de l'abbaye de Fécamp (et prêtre rebelle) qui lui fournit la précieuse recette.

Le 4 mars 1864 une lettre écrite à son producteur de bouteille, avec schéma au millimètre près témoigne de son envie très précise de commercialiser cette liqueur dans une bouteille d'inspiration baroque.

Le 4 avril 1864 la commercialisation commence, avec comme slogan "la grande liqueur Française" ; autant dire que l'ambition d'Alexandre le Grand était déjà tournée vers l'export !

Suite à un incendie criminel le palais fut partiellement détruit en 1892, ce qui, loin de stopper le commerçant lui insuffla une nouvelle énergie (création de l' orchestre et de l'orphelinat des Bénédictines).Vous pourrez voir des écrits sauvés des flammes.

Pour finir, vous découvrirez de nombreux objets publicitaires, certains restés invendus, certains de collection.

A la fin de ce voyage à travers les siècles,vous repartirez avec une meilleure compréhension du site, une impression d'avoir touché l'histoire de près.

Plus d'informations :

Lieu : Palais Bénédictine, 110 rue Alexandre Le Grand, 76400 Fécamp
Du lundi au vendredi, sur rendez-vous (tél. 02 35 10 26 05, infos@benedictine.fr)
Durée de la visite : 2h environ
Nombre de personnes maximum par visite: 10
Visites en français et en anglais.
Tarif : 25€ TTC

Office de tourisme de Fécamp

Fécamp c'est aussi :

- La visite "normale" du palais des Bénédictines, qui vous fera découvrir des pièces splendides, et l'histoire de la création de la liqueur (gardez bien votre jeton fourni à l'entrée pour la dégustation de la fin).

-La salle d'exposition temporaire du palais des Bénédictines.

En ce moment et jusqu'au 22 septembre, des "classiques " de la peinture sont repris sous forme de collages. Découvrez "La liberté guidant le peuple de Delacroix", "Le cri" de Munch, "Guernica" de Picasso et bien d'autres chef d’œuvres remis au goût du jour.

-Ses falaises et la chapelle "Notre Dame du Salut"

Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Visite "Passion" Au Palais des Bénédictines de Fécamp
Repost 1
Published by Tourisme Seine Estuaire - dans palais des Bénédictines Fécamp Normandie Tourisme Liqueur

Crêperie À L'essentiel

  • : de Pascal JUGAN et Mickaël PAITEL ©2016/ 2017 Administrateurs pour La Cale Aux Trésors
  • de Pascal JUGAN et Mickaël PAITEL ©2016/ 2017 Administrateurs pour La Cale Aux Trésors
  • : Notre expérience précédente en épicerie fine cave nous a conduit à créer ce nouveau projet de crêperie Á l'Essentiel à Plouescat. La Cale Aux Trésors poursuit ses publications sur ce blog : son actualité, quelques événements de notre région, et peut-être un peu plus ! Abonnez-vous au fil RSS.Retrouvez nous sur notre Fan-Page Facebook ou sur Twitter. Pour nous écrire un petit message c'est ici :
  • Contact